JavaScript semble être désactivé dans votre navigateur.

Vous devez avoir JavaScript activé dans votre navigateur pour utiliser les fonctionnalités de ce site. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.

NOUVEAU SITE           Configuration responsive        Affichable sur mobile, tablette et PC


Téléphone 04 66 88 35 38

De 9h à 12 et 14h à 17h,sauf le samedi et dimanche

Bureau fermé
d
Ici vos éléments d'informations
Textes ou images
Briconohain2

Aujourd’hui saint(e) :
Zita
Qui sommes nous.

Depuis1999 jusqu'à aujourd'hui 19 ans


Mme Jullian Blandine, fondatrice de l'ANVI

Le chemin

  • C'est en 1999 que Blandine entame le long chemin qui a mené l'Association Nationale des Victimes de l'Insécurité à devenir un acteur important, et reconnu des Pouvoirs Publics, de prévention et de lutte contre toutes les formes de violences contemporaines dont souffre notre société.

  • Individuelles, du simple vol de portable ou de sac avec coup pouvant parfois se révéler fatal pour la victime, aux agressions sexuelles, ou collectives telle que nous constatons depuis trente ans une hausse inquiétante des phénomènes de bandes urbaines, du banditisme organisé dont les règlements de compte ensanglante régulièrement l'actualité, tout cela alimenté par un trafic de drogues de plus en plus massif. Les Violences sont partout, envahissent notre quotidien, frappent aveuglément et de plus en plus près de chez nous, et notre entourage direct n'en est plus épargné.

  • Le chemin entamé par Blandine en 1 999 est encore long. Et on le voit, tout reste à faire pour convaincre que l'insécurité est plus qu'un mot, mais une réalité dure, vécue par des dizaines de milliers de familles chaque année, touché par des actes délictueux ou criminels,dont les conséquences sont parfois irréparables.

  • Et si nous voulons peser dans le débat public, tout comme continuer d'agir auprès des victimes comme nous le faisons avec de bien faibles moyens, mais avec notre entière résolution, cette détermination que Blandine n'a jamais cessé de porter y compris dans sa lutte personnelle contre la maladie, alors vous devez continuer de soutenir l'ANVI
  • L'Association Nationale des Victimes de l'Insécurité (reconnue d'intérêt général), s'est peu à peu spécialisée dans le soutien aux femmes et aux hommes victimes de mariage gris. L'A.N.V.I. milite en faveur de la reconnaissance du statut de victime des victimes de "bezness", une forme escroquerie sentimentale à but migratoire et/ou financier apparue dans les années 80's avec le développement de nouvelles formes de tourisme sexuel basée sur une prostitution masculine dont la clientèle était principalement constituée de femmes européennes célibataires ou divorcées.
  • Le mot "bezness" sera popularisé en 1992 par le film du même nom, réalisé par le cinéaste tunisien Nouri Bouzid, qui raconte l'histoire de Roufa, beau jeune homme brun, qui vit de son corps en se prostituant auprès de touristes européennes d'âge mur. A travers la rencontre de la misère sociale d'un côté et le désoeuvrement sentimental de l'autre, Nouri Bouzid dessine le portrait d'une jeunesse confrontée à la souffrance de son propre sort et l'exploitation qu'elle peut tirer de celle de ces européennes pouvant leur offrir un passeport pour l'Europe.
  • Mais au contraire de cette image d'épinal, dans la réalité 80% des femmes victimes de mariage gris, sont elles-mêmes d'origine immigrée et issues de milieux modestes. A la faveur des liens avec leur pays d'origine, elles sont les "proies" idéales pour des hommes prêts à tout pour migrer en Europe. Y compris à tromper les sentiments de femmes seules en quête du "grand amour"...

     

    L'A.N.V.I. consacre l'essentiel de ses efforts à soutenir les victimes de mariage gris, en leur apportant l'aide nécessaire à la réparation du préjudice d'abord moral subi par des personnes souvent en grand état de détresse quand elles se rendent compte de la tromperie dont elles ont fait l'objet. Souvent à ce préjudice moral, s'ajoute celui matériel et financier quand les victimes se sont laissées abuser au point d'y laisser leurs économies, et parfois leurs biens.

    0 articles.

Départements
Recherche rapide
Cartes acceptées
QRcode des sites internet


Lien QRcode www.mariagegris.fr pour smartphone